KANAQUITÀNIA

polyphonies des Nouvelles Aquitaine et Calédonie

Parler, murmurer, baratiner, bonimenter,

travailler le poids des mots, explorer l’accent des langues,

jouer avec les polyphonies du quotidien et de l’unique,

C’est le chant de la manufacture verbale …

Transmettre le bruissement des feuilles,

le ruissellement des eaux, le souffle des vents, le chant des oiseaux,

Ae Ae, Selò, Waueng,

C’est le chant kanak de Uilu …

Païcî, Drehu, Lenga d’Òc, Nengone, Malayalam, Iaai, Tamazight, Euskara,

les chanteurs relient les cultures de Nouvelle Aquitaine et Nouvelle Calédonie

autour des langues racines et des chants de tradition orale,

dans des compositions collectives

C0088T01.JPG